N’ÊTRES HUMAINS opus 3

Au théâtre de la Roseraie, Bruxelles – Jeune PublicplisDUmeConception, chorégraphie, scénographie, vidéo, dessins, textes :
Marie Martinez
Création costumes : Annabelle Locks et son Atelier
Lumière
: Christophe Denaeyer
Régie : Jean-Sébastien Wasme
Assistanat à la chorégraphie
: Milton Paulo
Construction décors : Julien Paci
Aide à la réalisation textile scénographie
: A & M – Paris
Développement & Diffusion : La Loba Productions asbl
Interprétation chorégraphique : Youri de Gussem et Marie Martinez
Production : La Loba Productions asbl
Coproduction : Préhistomuseum de Ramioul, Centre Culturel de Flémalle
Réalisé avec le soutien de : FWB – Arts de la scène.  Aide à la création, Danse, et Copic,& les centres culturels de Wolubilis, Engis, Smartbe, Ambassade du Brésil à Bruxelles
La Cie Marie Martinez & Artistes a bénéficié de résidences de création auprès des centres culturels de Flemalle, Engis, Wolubilis, Ambassade du Brésil à Bruxelles, Studio Latéral 19 à Bruxelles, Smartbe.neh3bleu

Le cycle de spectacles “N’Êtres Humains” et ses 3 opus évoquent la fin et le début de l’humanité, l’histoire du monde, et ce qui fait l’Homme : ses gestes, ses émotions, ses élans, ses quêtes.

Cet opus 3 Dans les Plis du Monde trace poétiquement les liens entre l’eau et les hommes.

Désir, rire, peur, amour, humour soutiennent la chorégraphie.

Le périple des personnages et l’alternance de tableaux convoquent des pans universels de notre humanité, tantôt légère et ludique, tantôt âpre et brutale autant que profonde et sensible.

Avec finesse et malice, ce duo dansé d’un homme et d’une femme reformule artistiquement les questions universelles de l’être humain, traverse sa vie, ses joies et ses peines, ses étonnements face à la nature puissante et face aux expériences fondatrices d’une vie humaine sur terre, avec ses pairs autant qu’avec son être intime.

Besoin d’amour, de lien, de territoire, de reconnaissance, d’intégration dans le groupe, de repos et de dépassement.

Oui mais …

Et notre besoin de pouvoir alors ? Notre besoin de garantir ce qui préserve notre vie et ce que nous considérons comme vital ?

Instincts, besoins et choix se lient, se délient. Ô Humains, profondément humains !….

Virtuosité physique et fragilité tendre, au son de musiques tribales, modernes ou nouvelles.

Un poème visuel, des surprises chorégraphiques et scénographiques en métamorphose.neh3forest

Notre démarche particulière dans le cycle de spectacle N’Etres Humains :

Ces créations chorégraphiques concrétisent notre volonté d’adresse à tous les publics, et notamment aux publics novices à la danse contemporaine, quel que soit leur âge. Dans cette intention, des langages artistiques spécifiques y sont développés, tant pour la danse qu’avec la musique, la scénographie et la vidéo, dans nos 3 opus.

L’opus 1 – ‘’Rouge sous la peau’’
premier né, est conçu spécifiquement pour une adresse jeune public à partir de 4 ans ;

L’opus 2 – ‘’Sur la peau du monde’’,
pour tout public, développe de nouvelles thématiques, et implique des médias différents (vidéo, marionnette, textes, éléments sonores multiples), qui engagent une autre réflexion sur l’humanité et ses enjeux ;

L’opus 3 – ‘’Dans les Plis du monde’’,
Pour jeune public a partir de 10 ans : danse, texte, vidéo, sur le lien entre l’eau et l’humanité : « l’Eau, immortelle compagne, traverse le corps de tous les hommes à travers les millénaires, unissant ainsi l’humanité, le ciel et la terre dans une noce somptueuse et merveilleuse, mais tragique si l’un des trois brisait l’alliance ».

Quelques mots des spectateurs précédents :
Sublime !… Emouvant !… Du rire aux larmes, … des danseurs formidables ! Beaucoup de surprises et d’émotions ! …. Un spectacle universel !… »

Chorégraphe